Publicité
Publicité

La circoncision, un "plus" contre le sida, mais pas l'arme absolue

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Onusida présentent mercredi des recommandations sur les conditions dans lesquelles la circoncision pourrait servir à réduire les risques de transmission du sida, ce qu'ont montré des études en Afrique.