La Commission européenne étend sa mission électorale au Pakistan

La Commission européenne a annoncé vendredi avoir décidé d'augmenter les effectifs de sa mission électorale à l'occasion des élections législatives pakistanaises, reportées au 18 février prochain après l'assassinat de Benazir Bhutto.

L'exécutif européen n'avait initialement programmé qu'une mission limitée pour le scrutin prévu ce 8 janvier, mais les récents événements au Pakistan, et le report des élections législatives, l'ont amené à revoir sa position.

"La Commission européenne a décidé ce vendredi d'élargir sa mission électorale au Pakistan", a commenté une porte-parole de l'exécutif européen.

Celui-ci basera, en prévision du prochain scrutin, 11 experts permanents à Islamabad. Ceux-ci seront ensuite rejoints par une cinquantaine d'observateurs à long terme "qui voyageront dans tout le pays", a précisé la Commission.

Aux environs immédiats du scrutin, la mission européenne sera épaulée par un nombre encore indéterminé d'observateurs à court terme.

L'ambition de la Commission est de surveiller le déroulement de toute la campagne électorale, l'organisation des élections, le contrôle judiciaire, ainsi que "l'environnement général" du scrutin, a conclu l'exécutif européen. (CLA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés