La croissance revue à la hausse, à 2,5%, prédit la BNB

Le prochain gouvernement devrait pouvoir disposer de marges de manoeuvre budgétaires plus importantes que prévu si l'on en croit les derniers chiffres de croissance de 2,5% annoncés jeudi par le gouverneur de la Banque nationale, Guy Quaden. C'est 0,4% de plus que le taux retenu au mois de décembre.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés