La dernière brigade de combat américaine quitte l'Irak pour le Koweït

La dernière brigade de combat américaine s'est retirée d'Irak et a franchi la frontière koweïtienne, près de sept ans et demi après l'entrée des troupes américaines en Irak pour renverser Saddam Hussein, rapportaient mercredi soir les médias américains.

Des images de MSNBC montraient un journaliste de la chaîne accompagnant la 4e Stryker Brigade de la Seconde division d'infanterie, au moment où elle commençait à franchir la frontière entre l'Irak et le Koweït. L'ensemble de la brigade devait suivre dans les heures suivantes.

La nouvelle était reprise par plusieurs autres médias américains dont le Washington Post, CNN, le Los Angeles Times, certains de ces médias ayant aussi des reporters présents au sein des troupes en train de se retirer d'Irak.

Selon CNN, 56.000 soldats américains seront encore en Irak après le retrait de cette brigade.

Il est prévu que seuls 50.000 militaires américains restent dans le pays après le 31 août, date fixée par les Etats-Unis pour mettre fin à leur mission de combat en Irak au profit d'un rôle d'entraînement et de conseil.

(FEJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés