"La division de l'Allemagne ? Une erreur" (Poutine)

Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, qui travaillait comme agent du KGB en RDA lors de la chute du Mur de Berlin, estime que la division de l'Allemagne fut une erreur et qu'il n'y avait pas d'alternative à sa réunification.

"La division du peuple (allemand) était sans perspective, il était évident dès le début qu'il ne fallait pas le faire", a-t-il déclaré à la télévision russe.

"L'Allemagne et le peuple allemand ont été pendant très longtemps les otages de la lutte entre les deux superpuissances et des forces d'occupation tant à l'Ouest qu'à l'Est. L'Allemagne était devenue une monnaie d'échange dans la lutte entre ces deux puissances", selon l'ancien président russe (2000-2008), qui reste considéré comme l'homme fort du pays.

Poutine, qui rêvait de faire carrière au KGB, avait reçu une affectation relativement modeste à Dresde, en RDA, loin des destinations occidentales les plus convoitées et n'y laissa qu'un souvenir discret.

Selon le journaliste qui l'a interviewé, M. Poutine joua un petit rôle dans les événements de 1989: il s'adressa à la foule rassemblée devant le bâtiment du KGB à Dresde et la dissuada de s'en emparer. (NLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés