La ministre allemande à la voiture volée en vacances blanchie par une cour

La Cour allemande des comptes a blanchi samedi de tout soupçon d'irrégularité la ministre allemande de la Santé Ulla Schmidt, dont le vol de la voiture de fonction sur son lieu de vacances en Espagne avait déclenché un scandale politique, à moins de deux mois des élections.

Le ministre des Affaires étrangères et candidat du SPD à la chancellerie Frank-Walter Steinmeier, l'a aussitôt intégrée dans son équipe de campagne pour les élections de septembre, dont elle avait été tenue à l'écart suite à cette affaire.

Il a souligné que "la Cour fédérale des comptes n'avait établi aucune irrégularité" commise par Mme Schmidt.

La ministre sociale-démocrate (SPD) Ulla Schmidt était partie en vacances en juillet à Alicante, avec chauffeur et voiture de fonction, une Mercedes Classe S d'une valeur d'environ 93.000 euros, dérobée durant le week-end.

Après le vol, de nombreux responsables politiques avaient réclamé que la ministre dédommage l'Etat, certains demandant même sa démission, dans un pays très attaché à la bonne utilisation des deniers publics.

Pour sa défense, le ministère avait invoqué des rendez-vous professionnels pendant les congés de Mme Schmidt, d'où la présence de la voiture de fonction. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés