La moitié du cabinet Netanyahu opposée à gel de la colonisation

La moitié des ministres du cabinet israélien, dont le chef de la diplomatie Avigdor Lieberman, est opposée à un nouveau moratoire sur la colonisation réclamé par la communauté internationale, révèle un sondage publié lundi.

Selon l'enquête du quotidien israélien, Yédiot Aharonot, quinze des trente ministres du gouvernement de coalition de droite de Benjamin Netanyahu sont hostiles à tout nouveau gel de la construction dans les colonies juives en Cisjordanie occupée. Huit y sont favorables et sept se disent indécis.

En outre, huit des quinze membres du cabinet de sécurité, qui regroupe les portefeuilles les plus importants, sont hostiles à un gel. Quatre sont pour et trois sont indécis.

Un précédent moratoire de dix mois a expiré le 26 septembre et M. Netanyahu a refusé de le prolonger, compromettant ainsi les pourparlers de paix avec les Palestiniens qui refusent de négocier tant que la colonisation continue.

Les 15 ministres du cabinet de sécurité doivent débattre mercredi d'un éventuel gel de la colonisation. Ils doivent examiner une proposition attribuée à l'équipe du président américain Barack Obama en vertu de laquelle Israël gèlerait pendant encore deux mois le moratoire en contrepartie de garanties américaines dans les domaines politique et sécuritaire.

La Maison Blanche a démenti que M. Obama ait envoyé une lettre en ce sens au Premier ministre israélien, ce qui n'a pas empêché les médias israéliens de divulguer des détails de l'offre présumée américaine. (VIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés