Publicité

La police allemande repère 9.000 pédophiles présumés sur le web mondial

La police allemande a identifié quelque 9.000 pédophiles présumés dans le monde, dont un millier en Allemagne, qu'elle soupçonne d'avoir téléchargé ou diffusé depuis leur ordinateur des vidéos pédopornographiques, a-t-elle annoncé jeudi.

En quatre mois, les enquêteurs spécialisés "ont constaté plus de 1.000 connexions à l'internet en Allemagne, par le biais desquelles des images pédopornographiques ont été diffusées".

"D'après de premières informations qui nous sont revenues de l'étranger, les investigations y ont conduit à l'interpellation d'autres suspects", indiquent les enquêteurs, qui citent notamment le Brésil, le Canada, la Moldavie, la Nouvelle-Zélande, l'Autriche, la Suisse et les Etats-Unis.

En Allemagne même, des centaines de perquisitions ont été menées, qui ont donné lieu à la saisie de plus de 500 ordinateurs et 43.000 supports de données. La plupart des suspects ont été laissés en liberté, dans l'attente de suites judiciaires.

Dans un cas toutefois, "l'enquête a permis de mettre fin à des abus sexuels sur de jeunes enfants". Selon la police criminelle de Basse-Saxe (nord), il s'agissait de deux enfants de 7 et 11 ans. Leur tortionnaire présumé, un homme d'une quarantaine d'années, membre de leur famille, est en détention provisoire. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés