La police quadrille Nairobi avant 1 marche interdite de l'opposition

Des milliers de policiers kenyans ont pris position jeudi à l'aube dans Nairobi, où le chef de l'opposition Raila Odinga a appelé ses partisans à défiler pour protester contre la réélection du président Mwai Kibaki.

"Nous rappelons une nouvelle fois que ce rassemblement a été déclaré illégal et que toute personne y prenant part sera traitée conformément à la loi", a averti le porte-parole de la police kenyane, Eric Kiraithe, dans un communiqué.

Des membres de la police paramilitaire (GSU) ont pris position tout autour du parc Uhuru, dans le centre ville, où M. Odinga a demandé à ses supporters de se rassembler.

Les accès d'un hôtel proche du parc étaient barrés par des rouleaux de barbelés.

Alors que la vie avait repris mercredi dans la capitale kenyane après une semaine de paralysie totale, les commerces ont de nouveau baissé le rideau jeudi, par crainte d'affrontements.

Tous les accès du bidonville de Kibera - le plus grand de la ville et dont M. Odinga est le député - étaient également bloqués par la GSU.

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés