La randonneuse libérée par l'Iran a vu Ahmadinejad à New York

La randonneuse américaine Sarah Shourd, libérée après avoir été incarcérée plus d'un an en Iran, a rencontré vendredi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à New York pour réclamer la libération de son fiancé et de l'autre randonneur détenu, a-t-elle dit sur la chaîne ABC.

"Pouvoir parler au président était une chose pour laquelle j'ai prié en prison", a dit la jeune femme sur ABC.

"Je remercie M. Ahmadinejad de son geste et d'avoir autorisé ma mère et moi-même à le rencontrer avec les mères de Shane (Bauer) et Josh (Fattal)", les deux randonneurs encore détenus, a ajouté Sarah Shourd. "C'était un geste généreux et une bonne rencontre".

Sarah Shourd, 32 ans, a été libérée la semaine dernière par les autorités iraniennes, mais a dû laisser derrière elle ses compagnons.

Les jeunes Américains avaient été arrêtés par les autorités iraniennes le 31 juillet 2009 après qu'ils eurent franchi la frontière avec l'Irak et furent entrés de manière "illégale", selon Téhéran, en Iran. Les autorités les accusent d'"espionnage".

Les trois Américains affirment être entrés par erreur en Iran après s'être perdus pendant une randonnée dans le Kurdistan irakien.

(CYA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés