Publicité

La Russie accepte de coopérer au bouclier antimissile de l'Otan

La Russie a accepté samedi de coopérer au bouclier antimissile de l'Otan et de renforcer son aide à l'alliance en Afghanistan, a annoncé le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen.

"Tout d'abord et surtout, nous allons faire ensemble davantage pour aider l'Afghanistan", a souligné M. Rasmussen à l'issue d'un sommet Otan-Russie, le premier depuis plus de deux ans.

Ensuite, "je suis heureux que le président Dmitri Medevedev ait accepté notre proposition" de travailler avec l'Otan sur le système de défense antimissile protégeant les populations dont les alliés occidentaux ont décidé vendredi de se doter.

L'Otan et la Russie ne constituent pas "une menace l'une pour l'autre", a-t-il lancé, saluant l'événement comme un "tournant" dans les relations en dents de scie des deux anciens adversaires de la Guerre froide.

(MPK)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés