Publicité
Publicité

La "testostérone" saisie chez Pistorius serait un stimulant sexuel

La "testostérone" que les enquêteurs auraient retrouvée dans la maison du champion handisport Oscar Pistorius après qu'il eut tué sa petite amie le 14 février serait une substance destinée à stimuler son ardeur sexuelle, indique dimanche l'hebdomadaire City Press.