La Thaïlande rejette l'extradition du marchand d'armes Viktor Bout aux USA

La justice thaïlandaise a rejeté mardi une demande d'extradition de Viktor Bout, trafiquant d'armes russe présumé surnommé le "Marchand de Mort", vers les Etats-Unis où il est accusé de terrorisme.

Cette décision intervient près d'un an et demi après son interpellation à Bangkok.

M. Bout, 42 ans, un ancien officier de l'armée de l'air soviétique reconverti dans les affaires, avait été arrêté le 6 mars 2008 dans un hôtel de Bangkok après avoir rencontré des agents américains qui l'avaient piégé en se faisant passer pour des responsables de la guérilla des Farc.

L'accusé a été surnommé le "Marchand de Mort" en Occident en liaison avec les fournitures d'armes qu'on lui attribue depuis plus de quinze ans entre l'Afrique et l'Amérique du sud en passant par l'Afghanistan, les talibans et Al-Qaïda.

Depuis son arrestation, il est détenu dans une prison de haute sécurité de la banlieue est de Bangkok. En septembre 2008, une cour criminelle avait commencé des audiences pour déterminer s'il existe suffisamment d'éléments pour extrader Viktor Bout vers les Etats-Unis. (HIE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés