La vision de Bart De Wever est "aveuglément dangereuse"

La vision que le président de la NV-A, Bart De Wever, a de l'avenir du pays -"scission de fait sous une forme de confédéralisme vide, scission de la sécurité sociale, cogestion de Bruxelles, mépris des Francophones"- est "aveuglément dangereuse", a déclaré la présidente du cdH, Joëlle Milquet, en marge du Congrès bruxellois du cdH, samedi, suite aux déclarations de Bart De Wever dans La Libre Belgique.

"On comprend pourquoi il fallait et il faut dire Non à sa vision et Oui à ceux qui au Nord veulent encore avoir un projet ensemble dans une Belgique réformée", a commenté Mme Milquet, plaidant encore en faveur d'une "réforme équilibrée de l'Etat".

"A l'heure où l'Europe démontre à quel point le monde a besoin de projet de gouvernance collectif au-delà des frontières pour faire face à la crise et défendre une certaine vision de l'économie sociale de marché, se replier exclusivement sur des petites entités régionales, incapables de faire face seules aux défis de demain, est aller à contre sens de l'histoire et des intérêts des citoyens", a-t-elle déclaré, en appelant à un "Oui" en faveur des partis flamands "responsables" "qui n'ont pas la même vision que nous sur le plan institutionnel mais qui veulent encore avoir un projet collectif". (ROJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés