Le bilan du typhon Morakot à Taïwan pourrait atteindre 500 morts

Le bilan du typhon Morakot qui a provoqué les pires inondations depuis 50 ans à Taïwan pourrait atteindre 500 morts, a déclaré le président taïwanais Ma Ying-jeou, après l'annonce que 300 personnes avaient probablement été tuées dans des glissements de terrain.

"Avec un bilan confirmé de 117 morts et quelque 380 personnes qui ont probablement été tuées dans des coulées de boue dans le village de Hsiaolin (sud), le bilan du typhon à Taïwan pourrait dépasser 500 morts", a indiqué M. Ma.

Après le passage le week-end dernier du typhon Morakot, le plus meurtrier sur l'île depuis 1959, les secours poursuivaient vendredi les opérations pour venir en aide à quelque 15.000 personnes isolées dans des villages de montagne où routes et ponts ont été détruits dans les intempéries.

Quelque 300 personnes sont portées disparues et sont probablement enfouies sous les boues dans le village de Hsiaolin, dans le sud de l'île, avait indiqué jeudi un responsable local.

Quelque 40.000 militaires déployés dans le pays tentaient toujours vendredi d'atteindre les sinistrés dans le centre et le sud de l'île, en traversant des rivières grossies par les pluies torrentielles alors que de nombreux ponts se sont effondrés. (CYA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés