Publicité

Le conglomérat américain UTC supprime 11.600 emplois

Le groupe industriel américain United Technologies, confronté à un effondrement brutal de ses ventes depuis la fin de l'année dernière, a annoncé mardi la suppression de 11.600 emplois dans le monde, pour l'essentiel dans ses services administratifs.

UTC, dont les activités vont des ascenseurs (Otis), aux hélicoptères (Sikorski), aux moteurs d'avions (Pratt & Whitney) et aux systèmes d'air conditionné (Carrier), prévoit désormais de consacrer 750 millions de dollars à sa restructuration, au lieu des 150 millions envisagés jusqu'ici.

Sur les deux années 2008 et 2009, UTC aura ainsi supprimé 18.000 emplois dans le monde, soit un peu plus de 8% de ses effectifs, selon son communiqué.

Ces mesures supplémentaires vont peser sur le résultat attendu cette année: il ne devrait pas dépasser 4,00 à 4,50 dollars par action, alors que le groupe avait encore confirmé le mois dernier sa prévision d'un résultat par action compris entre 4,65 et 5,15 dollars.

UTC a expliqué ces nouvelles mesures par la chute brutale de ses ventes, qui devraient être inférieures cette année de 2,7 milliards de dollars au niveau prévu en décembre lors de l'élaboration de ses prévisions. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés