Publicité
Publicité

Le dalaï lama n'exclut pas qu'une femme puisse lui succéder

Le chef spirituel en exil des Tibétains, le dalaï lama, n'a pas exclu jeudi qu'une femme puisse en théorie lui succéder, estimant que le monde avait besoin de dirigeants doués de compassion, une qualité essentiellement féminine selon lui.