Le Goncourt à la Franco-Sénégalaise Marie NDiaye, le Renaudot à Beigbeder

Le Goncourt, le plus prestigieux prix littéraire en France, a été attribué lundi à la Franco-Sénégalaise Marie NDiaye pour "Trois femmes puissantes", a annoncé le jury à Paris.

Elle a obtenu au 1er tour 5 voix contre 2 à Jean-Philippe Toussaint pour "La vérité sur Marie" et une voix à Delphine de Vigan pour "Les heures souterraines".

"Trois femmes puissantes", publié par Gallimard, regroupe trois récits dont les héroïnes résistent pour préserver leur dignité, entre la France et l'Afrique.

Romancière atypique, tour à tour féministe, engagée, elle surprend par l'étrangeté de ses récits, qui parlent des femmes et des rapports compliqués entre les gens. Prix Femina en 2001 pour "Rosie Carpe", elle entre en 2003 au répertoire de la Comédie-Française avec "Papa doit manger".

Le prix Renaudot 2009, autre prix littéraire important en France, a été attribué lundi à Frédéric Beigbeder pour "Un roman français" (Grasset). (GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés