Le Japon renonce à chasser les baleines à bosse

Le Japon a renoncé à chasser les baleines à bosse, à la suite des protestations de l'Australie, selon la chaîne de télévision publique japonaise NHK.

Un responsable de l'Agence des pêcheries japonaises, contacté par téléphone, a refusé de commenter cette information.

"Le Japon a décidé de retirer les baleines à bosse de la liste de sa campagne baleinière en raison de son impact négatif sur les relations avec l'Australie", a rapporté NHK, citant des responsables non identifiés.

Une flotte de baleiniers japonais a appareillé le mois dernier pour l'Antarctique pour tuer plus de 1.000 baleines, dont, pour la première fois depuis les années soixante, 50 baleines à bosse, une espèce considérée comme menacée par les défenseurs de la nature.

Les autorités japonaises avaient démenti jeudi des propos de l'ambassadeur des Etats-Unis, Thomas Schieffer, selon lequel un accord avait été conclu avec Tokyo pour renoncer à chasser cette espèce.

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés