Le leader nord-coréen refuse la moindre concession

Le numéro un nord-coréen Kim Jong-Il a refusé dimanche de faire "la moindre concession" aux Etats-Unis et a averti que son pays était prêt à une "guerre totale" après les tirs d'essai de sept missiles, selon la télévision nord-coréenne captée à Séoul.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés