Le Pakistan ouvre une enquête contre l'ex-président Musharraf

La police pakistanaise a enregistré une plainte contre l'ex-président Pervez Musharraf pour avoir ordonné l'arrestation de plusieurs juges qui s'opposaient à lui il y a deux ans, lançant ainsi une enquête sur le sujet, a annoncé mardi la police.

Pervez Musharraf avait imposé l'état d'urgence et limogé près de 60 juges le 3 novembre 2007, craignant que la Cour suprême ne le déclare inéligible au scrutin présidentiel qui avait lieu peu après, en raison de sa condition d'officier.

Le juge du district d'Islamabad a demandé lundi à la police d'enregistrer une plainte contre M. Musharraf, contestant les décisions qu'il a prises à l'époque, déposée par l'avocat Aslam Ghuman, a déclaré un responsable de la police de la capitale pakistanaise.

Après le dépôt de cette plainte, la police va ouvrir une enquête sur ce dossier contre l'ex-président pakistanais, a-t-il ajouté.

Pervez Musharraf, arrivé au pouvoir par un coup d'Etat en 1999, et qui a démissionné en août 2008, se trouve actuellement à Londres.

(HIE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés