Le père Damien et la construction européenne au coeur du message royal de Noël

Le roi Albert II a placé le père Damien et la construction européenne au coeur de son traditionnel message de Noël.

Adressant ses premières pensées aux personnes qui ont perdu leur emploi et à leurs familles, Albert II relève malgré cette "situation préoccupante" des éléments positifs pour la Belgique, tels que la "magnifique désignation" d'Herman Van Rompuy comme premier président permanent du Conseil européen.

Il souligne aussi "l'hommage universel" rendu en octobre dernier à "Joseph De Veuster, mieux connu sous le nom de Père Damien", un homme dont le rayonnement, selon Albert II, dépasse en Belgique les clivages philosophiques et communautaires.

Le Roi souligne la "solidarité radicale" dont le père Damien a fait preuve, et cite au passage le message adressé à son sujet par le président américain Barack Obama.

La construction européenne, renforcée récemment par la ratification du Traité de Lisbonne, est l'autre grand thème du discours royal.

Ce traité doit notamment permettre à l'Europe "de mieux jouer son rôle dans les grands dossiers internationaux tels que le climat, les négociations économiques et financières internationales, la coopération au développement et la paix dans le monde".

Mais le chef de l'Etat y voit aussi un exemple pour une Belgique où "la diversité et les divergences de vue entre groupes de population rendent la cohésion parfois plus difficile".

Il en appelle à la créativité, la confiance et la détermination pour surmonter les obstacles. "C'est à cette condition que nous pourrons continuer à jouer le rôle constructif qui est le nôtre en Europe", prévient-il. "Nous manquerions de crédibilité pour suggérer le dépassement des divergences entre les Etats membres si nous ne parvenons pas à le faire au sein de notre propre pays", estime Albert II.

(LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés