Publicité

Le "violeur de Coblence" a avoué 300 viols et agressions sexuelles

L'Allemand Jörg Peter P., arrêté en mars pour une série de viols en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas, a avoué quelque 300 viols et agressions sexuelles sur les 19 dernières années, indique l'hebdomadaire allemand Focus.

Jörg Peter P., serrurier de 46 ans qui habitait près de Coblence, avait été arrêté en vertu d'une demande d'extradition formulée par la Belgique.

Cet homme marié et père de deux enfants était alors soupçonné de 18 viols et de dizaines d'agressions sexuelles. Il a reconnu depuis près de 300 agressions et au total 1.000 tentatives.

Selon le parquet, il utilisait pratiquement toujours le même stratagème pour apitoyer ses victimes: sonnant à leur porte, il prétendait être paralysé des deux bras en raison d'un handicap et leur demandait de l'aider à uriner.

Ses victimes étaient des femmes au domicile desquelles il faisait irruption, ainsi que du personnel médical de maisons de retraite ou des résidentes de foyers universitaires à Düsseldorf (ouest).

Il a avoué avoir agressé au moins dix femmes en Belgique, dans la région d'Eupen (six tentatives et quatre viols).

Il est probable qu'il sera jugé à Dusseldorf, en Allemagne, avant de pouvoir être remis aux autorités judiciaires belges.

Selon l'hebdomadaire Focus, le parquet n'a mis Jörg Peter P. en accusation "que pour trois cas de viols aggravés et six tentatives" arguant des raisons "d'économie procédurale".

Son avocat, cité dans le magazine, évoque "une enfance difficile" et des "troubles du développement" pour expliquer les méfaits de son client. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés