Le voile intégral "n'est pas musulman" et "peut être interdit"

L'avocate iranienne Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix en 2003, a estimé jeudi que le voile intégral porté par certaines femmes au nom de l'islam n'était "pas musulman" et qu'il pouvait être interdit.

Interrogée par la radio France Info sur la volonté des autorités françaises d'interdire le port de la burqa et du niqab, Mme Ebadi a affirmé qu'un "voile qui recouvre le visage entier n'existe même pas dans l'islam parce qu'en fait, quand on prie si tout le visage est recouvert, la prière n'est pas valide".

"Par exemple si on va en pèlerinage à La Mecque et que les femmes ont le visage complètement couvert, ce pèlerinage n'est pas valable", a ajouté l'avocate.

"Alors, ce voile intégral, qui n'est pas musulman et qui se fonde sur de fausses traditions, peut être interdit", a-t-elle conclu.

En Iran où domine la branche chiite de l'islam, les femmes portent le foulard islamique mais pas le voile intégral.

Exilée en Europe Mme Ebadi ne porte pas de voile. (MUA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés