Le World Press Photo 2009 à un Italien illustrant la contestation en Iran

Un photographe italien indépendant, Pietro Masturzo, est le lauréat du World Press Photo Award 2009 pour un cliché illustrant la contestation de la réélection du président iranien, ont annoncé vendredi les organisateurs du plus prestigieux concours de photojournalisme.

Sur la photo couleurs, aux tonalités sombres, une femme sur le toit-terrasse d'un immeuble de Téhéran, crie, les mains en entonnoir autour de la bouche, quelques jours après la réélection le 12 juin 2009 du président Mahmoud Ahmadinejad, qu'elle conteste.

"La photo montre le commencement de quelque chose, le commencement d'une histoire énorme", explique la présidente du jury Ayperi Karabuda Ecer dans un communiqué. "Elle donne de la perspective à l'information et touche tant visuellement qu'émotionnellement", ajoute-t-elle.

Trois photographes de l'Agence France-Presse (AFP) ont également été récompensés.

L'Argentin Walter Astrada a obtenu le premier prix dans la catégorie "spots d'actualité", pour un reportage réalisé lors des violences perpétrées à Madagascar en février 2009.

Dans la même catégorie, le Français Olivier Laban-Mattei a remporté le deuxième prix pour son illustration des protestations post-électorales en Iran en juin 2009.

Le troisième prix a été décerné au photographe palestinien Mohamed Abed, également de l'AFP, pour son reportage sur l'offensive israélienne à Gaza en janvier 2009.

Au total, 63 photographes, de 23 nationalités différentes, ont été primés par le jury en 2009 dans dix catégories, sur les 5.847 photographes qui ont participé au concours en présentant 101.960 photos. (MUA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés