Législatives au Mexique: défaite du parti de Calderon, le PRI de retour

Le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), qui a dominé la politique mexicaine pendant presque un siècle jusqu'en 2000, est de retour avec une large victoire aux législatives de dimanche, au détriment de la formation du président Felipe Calderon.

Selon plusieurs estimations publiées lundi, le PRI disposerait même de la majorité absolue avec le soutien de son allié du Parti vert, ce qui obligerait M. Calderon à composer avec une Chambre des députés hostile jusqu'à la fin de son mandat en 2012.

Le PRI passerait de 106 à 233 députés et le Parti vert, qui prône la peine de mort pour les ravisseurs, en remporterait 22, selon les estimations des journaux et des instituts de sondage. La Chambre compte 500 sièges.

La formation du chef de l'Etat, jusque-là majoritaire avec 206 sièges sur 500, n'en compterait plus que 146.

L'autre grand perdant des élections est le Parti de la Révolution démocratique (gauche), qui recule de la 2e à la 3e place à l'assemblée, avec seulement 72 députés, contre 127 auparavant.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés