Les Alliés craignaient que les nazis mènent une guérilla depuis une base secrète

Les forces alliées lors de la Seconde Guerre mondiale craignaient que les nazis se replient, après leur défaite, dans une base secrète qui aurait été située sous les Alpes afin d'y mener une guérilla, révèlent des archives britanniques publiées vendredi.

Des préparations en vue de créer une "redoute nationale" sous la chaîne des Alpes, près de Salzbourg, en Autriche, étaient "le sujet principal de préoccupation de l'ennemi dès que les Alliés ont traversé le Rhin", selon un rapport du ministère britannique des Affaires étrangères, datant du 27 avril 1945.

Selon le Foreign Office, le projet de base était destiné à accueillir 60.000 militaires et il était prévu d'entasser des réserves suffisantes pour tenir pendant deux ans.

Hitler et "l'élite de l'Allemagne nazie" devaient rejoindre la cache pour y mener une campagne de propagande et de sabotage, avec l'aide de sympathisants à travers l'Europe, croyaient les alliés.

"Dans cette région, la supériorité aérienne des Alliés jouera peu ou pas de rôle, car les possibilités de trouver des caches sont quasiment illimitées... Nous recevons un nombre significatif d'informations faisant état de mouvements de grandes quantités de fournitures", ajoutent les documents.

Des renseignements des services suisses et de la résistance française faisaient état d'importants convois en mars 1945 dans la région des Alpes bavaroises et autrichiennes, dont le transport de 1.500 tonnes de blé et 1.800 tonnes de légumes séchés ou en conserves.

(DEF)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés