Publicité

Les Britanniques à l'heure du continent? la question en débat au Parlement

Les Britanniques mettront-ils un jour leurs pendules à l'heure du continent? les partisans d'un alignement horaire de la Grande-Bretagne ont en tout cas gagné une première manche vendredi au Parlement, en dépit de l'opposition du gouvernement.

Une proposition de loi pour "la valorisation de la lumière du jour" présentée par une députée conservatrice a réussi à passer le cap de la deuxième lecture et doit maintenant être examinée en commission.

Rebecca Harris suggère que les ministères concernés se livrent à une analyse complète des avantages que pourrait procurer l'avancement d'une heure des montres au Royaume-Uni (soit GMT +1 en hiver et GMT + 2 en été).

L'affaire devrait ensuite être soumise à une commission indépendante, avant une phase de test de trois ans, si celle-ci rendait un verdict favorable.

"La question est de savoir si le réglage actuel de nos montres est bien à l'avantage de tous", a expliqué la députée.

Sa proposition a reçu le soutien des associations d'automobilistes, des représentants du tourisme et des défenseurs de l'environnement, convaincus que ce changement pourrait augmenter les revenus du tourisme, favoriser la pratique sportive, réduire la consommation d'énergie et le nombre d'accidents mortels.

Mais ses opposants mettent en avant qu'une heure de soleil en moins le matin gênerait les agriculteurs et les ouvriers qui travaillent à l'extérieur et rendrait plus dangereux le trajet des écoliers dans l'obscurité, surtout en Ecosse.

Le gouvernement a, lui, fait valoir qu'une telle révolution ne pouvait se faire sans un consensus national.

(MPK)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés