Les dauphins reprennent du service pour défendre les bases militaires russes

La Russie renoue avec l'utilisation des animaux marins, notamment des dauphins, pour défendre ses bases militaires, une pratique abandonnée après l'effondrement de l'URSS, a révélé mardi le quotidien russe Isvestia.

Selon le journal, la reprise de cette activité est liée à la décision du Pentagone d'assurer, dès début 2010, la défense de ses sous-marins nucléaires par des dauphins et des lions de mer dans la région de Kitsap (Etat de Washington).

"Nous voudrions que nos animaux travaillent à la manière des lions de mer américains", a déclaré Guennadi Matimov, le directeur de l'Institut de biologie marine de Mourmansk.

"Les lions de mer américains placent des mines sur des installations, filment les fonds marins ennemis et enregistrent les radiations", a précisé le scientifique.

Aujourd'hui, Guennadi Matimov entraîne dix espèces à localiser des mines, ramener des objets à la surface et aider les plongeurs. Ils seraient même capables de tuer un ennemi, s'ils en recevaient l'ordre, note Izvestia.

Le scientifique a refusé de révéler les exercices précis auxquels sont aujourd'hui soumis ses "élèves". Le programme d'entraînement des animaux marins doit rester hautement secret, comme à l'époque soviétique, précise le journal. (VAD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés