Les déploiements américains dans le Golfe purement "défensifs"

Les efforts militaires des Etats-Unis et de leurs alliés dans le Golfe sont purement "défensifs" et ne doivent pas inquiéter l'Iran, a affirmé mercredi le chef de la diplomatie de Bahreïn en réponse à une question sur le déploiement de nouveaux systèmes antimissile.

"Personne n'est agressif envers quiconque dans la région, ce n'est qu'une mesure défensive dans l'intérêt du monde entier", a déclaré Cheikh Khaled Ben Ahmad al-Khalifa à l'issue d'un entretien à Washington avec Hillary Clinton, son homologue américaine.

"Nous ne menaçons personne. Les mesures existent depuis des décennies. Cela a été modernisé en fonction de nouvelles technologies", a-t-il ajouté sans faire spécifiquement référence aux systèmes antimissile.

"Nous souhaitons que l'Iran ne le voie pas comme une mesure prise contre lui", a poursuivi le diplomate, alors que Téhéran a dénoncé la démarche.

Mme Clinton a assuré de son côté que Washington veillait à ce que ses alliés du Golfe "aient les capacités de défense dont ils ont besoin".

Ces propos paraissent confirmer les informations du New York Times, qui avait affirmé samedi que les Etats-Unis accéléraient le déploiement de systèmes antimissile dans le Golfe afin de parer à une éventuelle attaque iranienne.

Selon le quotidien, qui citait des responsables militaires et de l'administration Obama, Washington déploie des navires spécialisés au large des côtes iraniennes ainsi que des intercepteurs de missiles dans quatre pays: le Qatar, les Emirats arabes unis, Bahreïn et le Koweït. (LJS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés