Publicité

Les deux otages espagnols d'Aqmi libérés sont arrivés au Burkina Faso

Les deux coopérants espagnols libérés lundi par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) sont arrivés à Ouagadougou à 17H51 heure locale (19H51, heure belge), a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Roque Pascual et Albert Vilalta sont arrivés à bord d'un hélicoptère de l'armée burkinabèe qui a atterri à 100 mètres de la présidence du Burkina Faso.

Ils ont été accueillis par la secrétaire d'Etat à la Coopération, Soraya Rodriguez.

Les deux hommes étaient visiblement épuisés, et l'un d'eux se déplaçait avec une béquille. Ils ont ensuite été reçus par le président burkinabè, Blaise Compaoré.

Leur libération a été annoncée officiellement lundi par le gouvernement espagnol qui devrait dépêcher un avion à Ouagadougou.

(JDO)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés