Les Farc reconnaissent avoir libéré Emmanuel, le fils de Clara Rojas

Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont reconnu vendredi que l'enfant recueilli en 2005 par une institution colombienne est Emmanuel, le fils de Clara Rojas, capturée par la guérilla avec Ingrid Betancourt.

L'enfant "ne pouvait pas rester au milieu d'opérations de guerre, de bombardements et de combats, en mouvement permanent et dans les contingences de la jungle", annonce la guérilla marxiste.

"C'est pourquoi cet enfant, dont le père est un guérillero, a été placé à Bogota chez d'honnêtes gens jusqu'à ce que soit signé un accord humanitaire".

L'analyse de l'ADN du petit garçon âgé de 3 ans et demi montrait "une compatibilité absolue avec celui de la famille de Mme Clara Gonzalez", la mère de Clara Rojas, avait indiqué auparavant le procureur général de Colombie Mario Iguaran.

Selon les informations fournies par les autorités colombiennes, l'enfant, souffrant de "dénutrition, de paludisme, de diarrhées et d'une fracture de l'humérus", a été amené le 15 juin 2005 à l'hôpital de San Jose del Guaviare, à 300 km au sud-est de Bogota, par un homme, José Crisanto Gomez, qui s'est présenté comme son oncle. Les Farc auraient tenté de le reprendre le 28 décembre. (CYA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés