Publicité
Publicité

Les manifestants à Tallinn offensent la mémoire des morts

Le Premier ministre estonien Andrus Ansip a accusé samedi les manifestants à Tallinn d'utiliser le déplacement d'un monument soviétique comme prétexte pour commettre des actes de vandalisme et d'offenser ainsi la mémoire des victimes de la Seconde guerre mondiale.