Les manifestants à Tallinn offensent la mémoire des morts

Le Premier ministre estonien Andrus Ansip a accusé samedi les manifestants à Tallinn d'utiliser le déplacement d'un monument soviétique comme prétexte pour commettre des actes de vandalisme et d'offenser ainsi la mémoire des victimes de la Seconde guerre mondiale.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect