Les ministres européens de la Défense souhaitent collaborer davantage

Les 27 ministres européens de la Défense ont exprimé jeudi soir à Gand leur volonté de collaborer davantage dans le futur, également lors des opérations de gestion de crises, lors d'une réunion sous la direction du ministre belge Pieter De Crem, à laquelle participait également la Haute représentante de l'UE à New York, Catherine Ashton.

"La tendance générale autour de la table était le mécontentement concernant la manière dont la coopération européenne se déroule aujourd'hui en matière de Défense", a expliqué le porte-parole du ministre Pieter De Crem. "Cela peut et cela doit mieux se passer à l'avenir."

Le Traité de Lisbonne offre, comme dans d'autres matières, des possibilités supplémentaires en matière de Défense. Une "forte volonté politique" sera toutefois nécessaire "pour donner corps aux instruments qui existent aujourd'hui", prévient le ministre belge. "Mais la politique en matière de sécurité et de Défense est à l'agenda et ne peut en être retirée", ont assuré ses collègues européens.

Les gouvernements européens sont traditionnellement réticents à une collaboration européenne au niveau militaire, mais dans le contexte de la crise économique actuelle, les Etats membres se voient presque tous poussés à couper dans leurs budgets pour la Défense. Conjuguer leurs forces au niveau européen devient dès lors naturellement plus attractif.

(KNS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés