Les Monuments et Sites démentent Stefaan De Clerck

La Commission royale des Monuments et Sites se dit prête à participer à la réflexion sur la sécurisation du palais de justice de Bruxelles, qui est "tout à fait jouable", rapporte samedi la presse francophone.

A la suite de la triple évasion du palais de justice de Bruxelles, le ministre de la Justice, Stefaan De Clerck, avait pointé la Commission des Monuments et Sites qui, selon lui, empêchait toute opération de sécurisation du bâtiment.

La Commission a réfuté cette explication. Un seul dossier lui a été soumis, en décembre 2008, et a reçu un feu vert: celui de l'installation de 80 caméras, prévue en septembre. Elle a bien pointé "les nombreuses incohérences" d'une proposition visant à généraliser l'usage de badges pour tous les accès, mais cet avis était indicatif.

La Commission estime par ailleurs qu'il est "tout à fait jouable" d'installer un couloir sécurisé pour les prisonniers en sous-sol, à l'arrière. (WAE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés