Les passagers d'un bus, dont 22 Sud-Coréens, pris en otage à Manille

Les passagers d'un bus de touristes, dont 22 Sud-Coréens et des enfants, ont été pris en otages lundi à Manille par un homme, ancien policier, armé d'un fusil d'assaut, a annoncé la police philippine.

"Nous sommes en train de déterminer les circonstances de la prise d'otages et de savoir ce qui s'est passé", a indiqué le chef de la police de la ville, Leocadio Santiago, à la radio DZBB de Manille.

"Il y a des enfants et des adultes dans le bus", a-t-il ajouté.

La police a entamé des négociations avec le preneur d'otages mais ses motivations restaient inconnues dans l'immédiat.

Le bus était garé près d'un parc quand l'auteur de la prise d'otages, identifié comme Rolando Mendoza, ancien inspecteur de police, est monté, a précisé le chef de la police. "Il est armé d'un fusil d'assaut M-16", a-t-il ajouté.

Il a précisé que M. Mendoza avait été renvoyé en 2008 de la police après avoir été accusé de vol, d'extorsion et d'infractions liées à la drogue.

Le porte-parole de la police nationale, le commissaire Agrimero Cruz, a indiqué que 22 Sud-Coréens figuraient parmi les passagers du bus, sans pouvoir préciser ni leur âge ni leur sexe.

Le bus a été isolé et des commandos de la police ont été déployés dans la zone, selon M. Cruz.

Des images télévisées montraient le bus garé devant une tribune du Rizal Park, un endroit prisé des touristes au coeur de Manille. (SLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés