Publicité

Les ports de Calais et Dunkerque provisoirement débloqués, le temps des AG

Les ports du nord de la France, Calais et Dunkerque, bloqués depuis mardi pour obtenir une hausse des quotas de prises, étaient provisoirement débloqués jeudi matin, pour permettre aux pêcheurs en grève d'assister aux assemblées générales, alors que le port de Boulogne-sur-mer était toujours bloqué, selon une source syndicale.

Ce déblocage temporaire devait permettre aux pêcheurs d'assister aux assemblées générales, prévues jeudi vers 10H00 (08h00 gmt) à Dunkerque et 13H00 11h00 gmt) à Calais, pour décider de la suite du mouvement, après la réunion de mercredi soir au ministère de la Pêche à Paris.

Le port de Boulogne-sur-mer, premier port de pêche français en tonnage, où une assemblée générale devait également avoir lieu vers 10H00, jeudi, était toujours bloqué.

La capitainerie de Dunkerque a en revanche confirmé que "tout le trafic" avait repris, dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 01H30 (23h30 gmt), tout en indiquant que "ce n'est peut-être pas définitif".

Les pêcheurs du Nord/Pas-de-Calais réclament des augmentations de leurs quotas de capture de cabillaud et de sole, pour la plupart déjà épuisés pour 2009. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés