Les Suisses votent sur l'établissement d'avocats pour les animaux maltraités

Les Suisses votent dimanche par référendum sur l'établissement dans chacun des 26 cantons helvétiques d'avocats chargés de défendre les animaux maltraités devant les tribunaux.

Le vote a été initié par la Protection suisse des animaux (PSA) souhaitant renforcer l'application de la législation helvétique, l'une des plus protectrices au monde pour les animaux.

Un oui obligera tous les cantons à nommer un avocat pour les animaux lors de procédures pénales. Cette fonction existe déjà depuis 1992, mais dans le seul canton de Zurich.

Les animaux suisses sont déjà en théorie parmi les mieux protégés du monde grâce à une législation qui stipule par exemple que les propriétaires de poissons rouges ne peuvent les jeter vivants dans les toilettes ou que les animaux "sociaux", comme les hamsters ou les perruches, doivent impérativement être accompagnés d'un partenaire.

Mais, selon les initiateurs de la votation populaire ralliés par les partis de gauche, cette loi très stricte n'est pas suffisamment appliquée et les peines, qui peuvent aller jusqu'à trois ans de prison, restent trop légères. (EYI)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés