Les traces fossiles de premières éponges découvertes en Australie

Les traces fossiles de premières éponges, voire des premiers signes d'une vie animale sur Terre, auraient été découvertes dans le sud de l'Australie par une équipe américaine, selon une étude publiée mardi en ligne par la revue scientifique Nature Geoscience.

"Les scientifiques de Princeton pourraient avoir découvert les plus anciens fossiles de corps d'animaux, suggérant que des créatures primitives ressemblant à des éponges vivaient dans les récifs océaniques voici 650 millions d'années", relève l'Université américaine de Princeton dans un communiqué.

La découverte par le professeur Adam Maloof et Catherine Rose, tous deux de Princeton, et d'autres scientifiques, "fournit la première preuve directe que la vie animale existait avant - et a probablement survécu après - l'importante glaciation" (Snowball Earth ou Terre boule de neige) qui aurait eu lieu voici 650 millions d'années, ajoute l'université.

"Personne ne s'attendait à ce qu'on trouve des animaux ayant vécu avant la glaciation", souligne le Pr Maloof. Etant donné que "les animaux n'ont probablement pas évolué deux fois, nous sommes soudain confrontés à une question: comment certains cousins de ces animaux vivant dans les récifs ont-ils survécu? ", s'interroge-t-il.

Les fossiles légèrement calcifiés découverts dans le Sud de l'Australie par le Pr Maloof et ses collègues mesurent de quelques millimètres à quelques centimètres.

(JDO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés