Publicité

Les Turcs ont voté pour des municipales test pour le parti d'Erdogan

Les Turcs ont voté dimanche pour élire leur représentants dans les administrations locales dans des élections marquées par des violences et perçues comme un test de popularité pour le parti islamo-conservateur au pouvoir, dans un contexte de crise économique.

Cinq personnes sont mortes et près d'une centaine ont été blessées lors d'affrontements liés au scrutin.

Les bureaux de vote ont fermé à 17H00 (16H00, heure de Bruxelles) mais les électeurs présents aux bureaux où il y avait des files d'attentes pouvaient encore voter.

Un peu plus de 48 millions d'électeurs étaient appelés à choisir entre 19 partis qui se disputent 3.000 sièges de maires, 37.000 sièges de conseillers municipaux et près de 53.000 mandats de chefs de village et de quartier.

Selon les sondages, le Parti de la justice et du développement (AKP) est sûr de l'emporter avec 40 à 48% des suffrages, devant ses deux principaux adversaires, le Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate) et celui de l'action nationaliste (MHP, nationaliste).

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés