Les Ukrainiens dévalisent les pharmacies, paniqués par la grippe H1N1

Les Ukrainiens étaient sous le coup de la panique samedi, dévalisant les pharmacies en masques et traitements contre la grippe, au lendemain de l'annonce par le gouvernement de mesures drastiques contre l'épidémie de grippe H1N1 qui a fait au moins quatre morts dans le pays.

Dans plusieurs villes du pays, les habitants se plaignaient d'avoir du mal à trouver des médicaments contre la grippe.

Quatre personnes sont mortes et 13 cas de grippe H1N1 ont été confirmés en Ukraine, a indiqué samedi le chef des services sanitaires du pays, Olexander Bilovol.

M. Bilovol a par ailleurs déclaré que 36 personnes étaient décédées de pneumonie dans quatre régions occidentales du pays, sans qu'il soit possible de confirmer si ces morts sont liées au virus H1N1.

Le président Viktor Iouchtchenko a donné des chiffres bien plus élevés mais faisait référence à toutes les formes de grippe confondues. Selon l'agence de presse Interfax, il a déclaré que 48 personnes étaient décédées et que plus de 150.000 personnes avaient été infectées. (VAD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés