Les USA ferment des sites internet illégaux de retransmissions sportives

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi la fermeture de sites internet illégaux de retransmissions d'événements sportifs et l'arrestation d'un homme de 28 ans accusé de les avoir ouverts.

Les douanes, la Sécurité intérieure et le groupe d'enquête sur les violations de la propriété intellectuelle ont indiqué dans un communiqué que Yonjo Quirao, un habitant de Comstock Park (Michigan, Nord) avait été arrêté mercredi et inculpé jeudi pour infractions aux droits télévisuels.

Seize sites ont été saisis, qui rediffusaient ou proposaient des liens vers des rediffusions illégales de rencontres sportives aux Etats-Unis (football américain, basket, hockey et catch) et ailleurs (football sur soccertvlive.net).

D'après les enquêteurs, Yonjo Quirao a réalisé "des profits d'au moins 13.000 dollars" grâce à des publicités ou des liens commerciaux sur ces sites.

Les douanes estiment que "chaque année, les ligues sportives et les diffuseurs perdent des millions de dollars à cause de la distribution illégale sur internet d'événements sportifs protégés par des droits".

"Les fans de sport peuvent être tentés par les sites internet de diffusion illégale, mais à la fin, c'est eux qui en paient le prix", a estimé le procureur de Manhattan (New York), Preet Bharara, cité dans le communiqué.

Les douanes ont également annoncé jeudi avoir fait main basse, depuis le début d'un coup de filet le 1er octobre, sur plus de 4,8 millions de dollars de contrefaçons de produits dérivés et textiles de football américain, et avoir saisi 307 sites internet qui en vendaient.

(FTA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés