Les USA ne reconnaissent que Manuel Zelaya comme président Honduras

Le président renversé Manuel Zelaya est le seul président constitutionnel du Honduras reconnu par les Etats-Unis, a déclaré dimanche un responsable du gouvernement américain.

"Nous reconnaissons Zelaya comme étant le président constitutionnel régulièrement élu du Honduras. Nous n'en voyons pas d'autre", a déclaré devant la presse ce responsable qui a requis l'anonymat.

"Il s'est agi d'une tentative de coup d'Etat, elle n'a pas réussi", a-t-il ajouté, sans autres précisions.

Le président du Congrès du Honduras Roberto Micheletti a été désigné dimanche par le parlement nouveau chef de l'Etat de ce pays d'Amérique centrale, en remplacement de Manuel Zelaya, arrêté et expulsé au Costa Rica par les militaires.

Le parlement a décidé à l'unanimité de "désavouer" M. Zelaya, en raison de "sa conduite manifestement irrégulière", de ses "violations répétées de la Constitution et des lois" et de son "non-respect des résolutions et décisions des organes institutionnels".

Manuel Zelaya a déclaré dimanche de San José qu'il se considérait toujours président du Honduras, démentant catégoriquement avoir démissionné, contrairement à ce qu'avait affirmé précédemment le secrétaire du Congrès.

(PCO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés