Les USA ont envisagé une cyber-attaque contre la défense aérienne libyenne

Les Etats-Unis ont envisagé de lancer une cyber-attaque contre la défense aérienne libyenne avant le déclenchement des frappes en mars contre le régime de Mouammar Kadhafi, rapportent mardi le New York Times et le Washington Post.

Selon les deux quotidiens américains, qui citent des responsables de l'administration Obama et d'anciens responsables militaires, cette hypothèse a été rejetée pour éviter de créer un précédent et pour ne pas retarder le début des opérations.

"Les techniques exactes qui auraient été employées restent secrètes, mais le but de l'opération aurait été de briser les pare-feux du réseau informatique du gouvernement libyen afin de rompre les communications militaires et empêcher les radars de rassembler des informations et de les transmettre aux batteries de missiles menaçant les avions de l'Otan", résume le New York Times.

"Une cyber-attaque contre la Libye, selon d'anciens ou actuels responsables américains, aurait pu perturber les défenses aériennes libyennes, mais ne les aurait pas détruites. Pour ça, les armes conventionnelles sont plus rapides, et plus efficaces", ajoute le Washington Post.

Selon le New York Times, cette hypothèse a été abandonnée par crainte de créer un précédent pour d'autres pays, "en particulier la Russie et la Chine", et par manque de temps. Les responsables "ne savaient pas non plus si le président (Obama) avait le pouvoir de lancer une telle opération sans en référer auparavant au Congrès", ajoute le quotidien. (DGO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés