Liban: Saad Hariri de nouveau chargé de former un gouvernement

Le chef de la majorité au Liban, Saad Hariri, a été de nouveau chargé de former un gouvernement d'union, près d'une semaine après y avoir renoncé en raison de divergences persistantes avec le camp mené par le Hezbollah, a annoncé mercredi la présidence de la République.

Au terme de ces consultations de deux jours entre M. Sleimane et les membres du Parlement, le fils de l'ancien Premier ministre assassiné Rafic Hariri a obtenu 73 voix, soit l'ensemble de la majorité soutenue par l'Occident et celles de deux députés arméniens de la minorité menée par le Hezbollah chiite.

Le Hezbollah et ses autres alliés se sont abstenus de proposer le nom de M. Hariri à ce poste réservé aux musulmans sunnites.

Mais la désignation de M. Hariri, désigné une première fois le 27 juin, ne devrait pas mettre fin à l'impasse gouvernementale, qui ravive la tension dans le pays plus d'un an après des affrontements sanglants entre partisans des deux bords.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés