Publicité
Publicité

Libye: un chef rebelle accuse l'Otan de "laisser mourir" les Libyens de Misrata

Le chef militaire de la rébellion libyenne, le général Abdel Fattah Younés, a accusé mardi l'Otan de "laisser mourir les habitants de Misrata", une ville à l'est de Tripoli soumise à des bombardements des forces de Mouammar Kadhafi depuis plus d'un mois.