Lien homosexualité-pédophilie: le Vatican prend ses distances

Le Vatican a pris ses distances mercredi dans un communiqué avec les propos controversés de son numéro deux, le cardinal Tarcisio Bertone, qui avait établi lundi un lien entre homosexualité et pédophilie.

"Les autorités ecclésiastiques ne jugent pas de leur compétence de faire des affirmations générales de caractère spécifiquement psychologique ou médical, lesquelles relèvent naturellement des études des spécialistes et des recherches en cours sur le sujet", a déclaré le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.

Le secrétaire d'Etat du Vatican avait déclenché une vague d'indignation, notamment chez les organisations homosexuelles, en déclarant lundi au Chili: "Nombre de psychologues, de psychiatres, ont démontré qu'il n'y avait pas de relation entre célibat et pédophilie, mais beaucoup d'autres ont démontré, et m'ont dit récemment, qu'il y a une relation entre homosexualité et pédophilie".

Seul pays à avoir jusqu'ici réagi officiellement, la France a condamné mercredi ces propos par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero, qui les a qualifiés d'"amalgame inacceptable".

(MUA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés