Liens Farc-ETA: Madrid demande une "explication" à Caracas

L'Espagne a demandé des explications au Venezuela sur la "coopération" qu'il aurait apportée selon un juge espagnol aux liens entre l'ETA et la guérilla colombienne des Farc, a annoncé lundi le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero.

"Le ministre des Affaires étrangères (Miguel Angel Moratinos, ndlr) a effectué les démarches opportunes auprès du gouvernement du Venezuela pour qu'il donne une explication sur les informations qui ressortent de l'action (du juge) de l'Audience nationale", a déclaré le chef du gouvernement espagnol.

"Nous sommes dans l'attente de cette explication de la part du gouvernement du Venezuela et, en fonction de cette explication, le gouvernement espagnol agira", a ajouté M. Zapatero lors d'une conférence de presse commune à Hanovre (Allemagne) avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Le juge espagnol Eloy Velasco a inculpé lundi six membres de l'organisation indépendantiste basque ETA et sept membres des Farc pour avoir préparé des assassinats de personnalités colombiennes en Espagne.

L'enquête, qui porte également sur des formations au maniement d'armes et d'explosifs de membres de l'ETA avec les Farc, notamment en territoire vénézuélien, a "mis en évidence la coopération gouvernementale vénézuélienne à la collaboration illicite entre les Farc et l'ETA", selon le juge espagnol.

(JDO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés