Londres admet que des Britanniques sont prisonniers en Ethiopie

Un responsable britannique a admis dimanche pour la première fois que cinq Britanniques étaient retenus prisonniers après avoir disparus dans le nord de l'Ethiopie la semaine dernière.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés