Londres étend à la Somalie la suspension des vols fret avec le Yémen

La ministre britannique de l'Intérieur, Theresa May, a annoncé lundi l'extension à la Somalie de la suspension des vols de fret déjà en vigueur à l'égard du Yémen, en évoquant des "contacts possibles entre Al-Qaïda au Yémen et des organisations terroristes en Somalie".

"A partir de minuit, nous allons étendre la suspension des vols de fret non accompagnés (vers le Royaume-Uni), non plus seulement aux liaisons en provenance du Yémen mais également à celles venant de Somalie", a déclaré Mme May devant la Chambre des Communes, Chambre basse du Parlement.

La décision est "fondée sur des contacts possibles entre Al-Qaïda au Yémen et des organisations terroristes en Somalie, ainsi que sur des craintes quant à la sécurité de l'aéroport à Mogadiscio", a-t-elle expliqué.

Les cartouches d'imprimantes de plus de 500 grammes seront également interdites dans les bagages accompagnés sur les vols quittant le Royaume-Uni, ainsi que sur les vols de fret, sauf s'ils sont envoyés par un expéditeur qui a reçu l'approbation du ministère du Transport, a précisé la ministre.

Les deux colis piégés retrouvés vendredi en Angleterre et à Dubaï sur des vols reliant le Yémen aux Etats-Unis contenaient respectivement 400 g et 300 g de penthrite, un puissant explosif, a-t-on annoncé lundi de sources gouvernementales allemandes.

"Si l'engin avait explosé, il aurait réussi à provoquer la chute de l'avion", a déclaré Mme May.

La responsable a précisé ne disposer d'aucune information permettant de croire qu'un autre attentat semblable était "imminent". (BAJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés